Novembre 2018 : Signature de la convention de partenariat entre l’université Jean Moulin et l’OIF

Un moment d’émotion partagé par l’équipe de 2IF qui a accueilli dans leur centre de documentation le Président Jacques Comby et la Secrétaire Générale de l’OIF Michaëlle Jean, venus signer une convention de partenariat qui scelle le projet d’Archives….

Leçon Inaugurale 2018-2019 de la Chaire Senghor de l’Université Galatasaray

La Chaire Senghor de l’université Galatasaray (GSÜ) a accueilli le directeur de l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole Militaire (IRSEM), M. Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, le18 octobre dernier pour la leçon inaugurale 2018/19 qui lance les activités de la chaire pour cette année.. Ce format est principalement destiné aux étudiants de Galatasaray dans une perspective pluridisciplinaire, tout en partant d’un des trois axes structurant les activités de la chaire, ici les Relations internationales. L’intervention du directeur de l’IRSEM était construite autour d’un rapport récemment publié sur les « manipulations de l’information » et réalisé en coopération avec le Centre d’analyse, de prévision et de stragégie du ministère français en charge des affaires étrangères. Lors de son intervention, M. Jeangène Vilmer a essentiellement insisté sur les aspects méthodologiques de ce travail collectif et pluridisciplinaire ainsi que sur le rôle inattendu de la diversité linguistiquecomme rempart efficient à ces manipulations informationnelles.  Cette conférence a réuni quelques deux cents participants venant des différents département de GSÜ. L’IRSEM et la Chaire Senghor de l’université Galatasaray sont convenus de poursuivre leur coopération dès le printemps prochain par un colloque autour de la Mer Noire.

Nouveau cycle de conférences à la Chaire Senghor d’Erevan

Sous l’autorité du Recteur Jean-Marc Lavest, la Chaire Senghor d’Erevan a tenu le 12 octobre 2017 sa première conférence de l’année universitaire 2017-2018 en collaboration avec l’association française « Droit et Commerce ». De nombreux représentants de l’association, parmi lesquels la présidente Mme Gachucha Courréré, avaient fait le déplacement en Arménie. Au cours des travaux, son Excellence l’Ambassadeur Jonathan Lacôte a souligné la dimension stratégique des collaborations entre la France et l’Arménie autour du Droit. Mme Garine Hovsepian, Doyenne de la faculté de droit de l’UFAR, a pour sa part rappelé les missions de la Chaire Senghor en Arménie et la réelle opportunité qu’offrait ce type de conférence pour les étudiants et les doctorants.

Bucarest (Roumanie) – Record de participation pour la réunion annuelle du RICSF

La quasi-totalité des titulaires de Chaires Senghor s’est réunie à Bucarest du 12 au 16 septembre 2017 pour travailler ensemble à l’occasion de leur traditionnelle réunion annuelle.

A l’ordre du jour des travaux :

  • un atelier de prospective animé par Mme Sandra Coulibaly, responsable de la veille, de l’analyse et de la prospective à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et M. Rial Miller, chef de la prospective à l’UNESCO ;
  • un séminaire de travail sur les nouveaux visages de l’Afrique, en présence de nombreux représentants du corps diplomatique francophone ;
  • la journée statutaire pour passer en revue l’activité, les projets et le fonctionnement du réseau.

Le compte-rendu détaillé de ses travaux est disponible ici.

Bureau élargi du RICSF en présence du président et du recteur de l’AUF

Le 9 mai 2017, les membres du Bureau du RICSF se sont réunis à l’université Cadi Ayyad de Marrakech. La date et le lieu n’avaient pas été choisis au hasard puisque c’est dans cette cité royale que l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) avait choisi de tenir son assemblée générale. Pour l’occasion, les titulaires des Chaires Senghor, accompagnés de leurs recteurs ou présidents, ont été accueillis par M. Abdellatif MIRAOUI, président de l’université Cadi Ayyad de Marrakech et par M. Jean-Paul de GAUDEMAR, recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF).

Outre la perspective d’une collaboration plus étroite entre le réseau des Chaires Senghor et l’AUF, le Bureau a examiné différents points relatifs à la situation administrative et financière du réseau (remplacement de titulaires, évolution juridique, budget et
cotisations), ainsi qu’au développement de nouvelles activités.

A l’initiative de la Chaire Senghor d’Erevan, une cartographie des compétences et des expertises mobilisables au profit des établissements et des partenaires a été engagée, avec des premiers retours qui montrent l’excellence et la complémentarité des profils.

4 autres actions ont également été présentées

  • Les « Mémoires vivantes de la Francophonie », une action qui concerne l’ensemble du RICSF et qui consiste à interroger et à archiver les témoignages d’acteurs de haut niveau ayant participé à la création et à la structuration de la francophonie institutionnelle ;
  • Le MOOC « Francophonie : essence culturelle, nécessité politique », dont la prochaine édition sera ouverte dès la rentrée universitaire 2017-2018 ;
  • Un projet d’étude de la production scientifique dans les Balkans, proposé par la Chaire de Bucarest ;
  • Un projet « Santé et développement dans l’espace francophone », présenté par la Chaire de Lyon.

Le compte-rendu intégral de la réunion peut être téléchargé ici.

Visite du professeur Türkmen à la Chaire de Lyon

Mme le professeur Füsen Türkmen, nouvelle titulaire de la Chaire Senghor à l’université de Galatasaray, a effectué en décembre 2016 une mission à l’Université de Lyon. Elle a notamment participé à plusieurs réunions de travail en compagnie du professeur Olivier Garro, secrétaire général du RICSF. Elle a également rencontré le professeur Jacques Comby, président de l’Université Jean Moulin Lyon 3 et président de la commission des Relations Internationales de la Conférence des Présidents d’Université.

Remise de la Légion d’Honneur à M. Florin Turcanu, titulaire de la Chaire de Bucarest

Le 28 novembre 2016, M. le professeur Florin Țurcanu, titulaire de la Chaire Senghor à la faculté des sciences politiques de l’Université de Bucarest, a été reçu Chevalier dans l’ordre de la Légion d’Honneur par Son Excellence M. François Saint-Paul, Ambassadeur de France en Roumanie.

Cette distinction honore ses compétences reconnues en histoire politique contemporaine, en particulier concernant les interactions entre la France et la Roumanie. Elle récompense aussi son engagement en faveur de la francophonie et ses qualités humaines unanimement appréciées. Le RICSF lui adresse ses sincères et amicales félicitations.